Usine d’eau potable de Thouryès, 1ère usine de France à combiner l’ultrafiltration et la décarbonatation

En 2013, le Syndicat de St Antonin Noble Val a choisi NÉRÉO pour la construction d’une nouvelle usine d’eau potable. En service depuis mai 2014, l’usine de Thouryès est la 1 ère usine de France à combiner l’ultrafiltration et la décarbonatation. Elle alimente les 500 foyers du Syndicat répartis sur 3 communes.

En construisant cette nouvelle usine, les élus du Syndicat ont souhaité apporter une amélioration à

la qualité de l’eau :

  • D’une part, en permettant à chaque foyer de faire des économies grâce à la diminution des incidents dus au calcaire et à l’entartrage des appareils ménagers.
  • D’autre part, en remédiant aux problématiques de turbidité (trouble de l’eau).

Pour ce faire, Néréo a proposé de conjuguer deux savoir-faire exclusifs :

L’ultrafiltration membranaire (1 ecoskid de 6 modules) qui permet de réaliser en une seule étape la clarification et la désinfection de l’eau, sans utiliser de réactifs chimiques. Par leur porosité 10 000 fois plus faible que celle de la peau humaine (0,01 micron), les membranes retiennent les éventuels virus et bactéries, ainsi que les matières en suspension. Ces membranes se présentent sous la forme de longues fibres creuses en acétate de cellulose.

La décarbonatation électrique qui enlève une quantité non négligeable du calcaire contenu dans l’eau, tout en conservant les éléments nécessaires au respect de la qualité de l’eau. Grâce à l’adoption de la technologie ERCA², le traitement est effectué par électrolyse, sans aucun ajout de produit chimique.

Résultats obtenus ou bilan :

Mise en service en mai 2014

Ultrafiltration avec 1 ecoskid de 6 modules

1 réacteur pour la solution ERCA2

Capacité de l’usine : 40m3/h